Journée portes ouvertes sur l’approche PIP

Dans le but de faire connaitre l’approche PIP aux décideurs et aux acteurs de développement au niveau provincial afin qu’elle soit vulgarisée à grande échelle, l’OAP asbl a organisé   en date du 10 Avril 2018 en commune de Kanyosha, une journée portes ouvertes sur cette approche. Les cérémonies ont été rehaussées par la présence du gouverneur de la province de Bujumbura.

L’organisation de la Journée Portes Ouvertes sur l’approche PIP au niveau provincial, visait à relayer l’intérêt et la plus-value de cette approche auprès d’un nombre plus élevé d’acteurs divers tant nationaux qu’internationales œuvrant au niveau provincial.

L’objectif de la Journée Portes Ouvertes (JPO) sur l’approche PIP au niveau provincial est de faire connaitre aux divers acteurs de développement œuvrant dans la province cette approche novatrice d’autopromotion des producteurs et de faire comprendre les effets produits et induits par cette approche au niveau des communautés. Pour ce faire, les principes clé de l’approche PIP seront portés à la connaissance des participants. Il en sera de même des modalités et des étapes séquentielles de mise en œuvre ; le tout étayé par des témoignages et des illustrations des réalisations.

A la fin de l’atelier provincial sur l’approche PIP:

a.     Les participants ont compris et intériorisé l’approche PIP dans sa globalité

b.     Les engagements à utiliser l’approche PIP sont exprimés par les participants intéressés

c.      Les préoccupations et les recommandations en rapport avec le développement de l’approche PIP sont relevées ;

d.     La bonne disposition du PAPAB à partager les informations sur l’approche PIP est notifiée aux participants intéressés

Les participants à la JPO sont les partenaires œuvrant au niveau provincial impliqués dans le développement du monde rural, à savoir : les responsables administratifs (Gouverneur de la province et ses conseillers, administrateurs communaux et leurs conseillers), les PCDC, les services techniques décentralisés de la DPAE jusqu’au niveau des communes,  les chefs des collines cibles (pour enrichir les témoignages des paysans), quelques agri-éleveurs des collines cibles initiales pour faire des témoignages, les différentes ONGs et projets œuvrant dans le développement rural au niveau de la province, les privés, les IMFS, etc. Des organisations partenaires du PAPAB, notamment OXFAM et IFDC, étaient représentées à cette journée.

L’approche PIP se focalise sur la conscientisation de la population  dont la vision de la situation future du ménage est le point de départ dans lequel les forces et les capacités du ménage agricole ont une place centrale pour améliorer significativement la sécurité alimentaire et déclencher le développement rural durable.

 Les témoignages des bénéficiaires témoins de l’approche PIP, ont souligné la valeur ajoutée de cette approche comparativement à la période avant l’adoption de l’approche. Ils affirment qu’ils vivaient dans une extrême pauvreté et que le projet a apporté des connaissances nouvelles et des nouvelles pratiques agricoles qui ont abouti à l’augmentation de la production.   

L’administration a hautement apprécié les résultats de l’approche en général et celles du secteur agro-pastoral en particulier, en soulignant le projet PAPAB de par sa façon d’impliquer les conjoints et leurs enfants, ce qui renforce la cohésion au sein du ménage, sans laquelle il ne serait pas possible d’engager des actions de nature à améliorer la production agricole et partant les revenus des ménages ruraux.   

Après les mots de circonstance, la journée portes ouvertes reposait sur les exposés entre autre les approches en cours de vulgarisations par la DPAE, les fondements théoriques de l’approche PIP et la mise en œuvre de l’approche PIP à travers ses étapes. Ces derniers étaient suivis par la visualisation du film documentaire afin de se rendre compte de l’état des lieux de quelques réalisations du terrain. Et dans le but de répondre aux préoccupations de la journée, il a été ouvert une séance de débat afin de recueillir des avis des participants sur l’approche et leurs propositions sur son adoption et sa vulgarisation à large échelle. Ces échanges ont permis de dégager et de formuler des suggestions et recommandations pour une marche enrichie de la diffusion à large échelle de l’approche, entre autres :

      Organiser des réunions/ateliers de sensibilisation et de formation des conseillers techniques et les services techniques déconcentrés (niveaux commune et province) sur cette approche PIP afin que ces derniers s’en approprient et la vulgarisent dans leur zone d’action respective

      Organiser des réunions de sensibilisation et de formation des leaders communautaires (CDC, les animateurs communautaires, les leaders des organisations paysannes, les administratifs…) sur le PIP en vue de multiplier les formateurs et sensibilisateurs de l’approche

      Organiser une réunion de coordination des intervenants dans le secteur agricole au niveau provincial pour leur présenter l’approche PIP et susciter son appropriation et son extension

      Tenir compte de la vision collinaire dans l’élaboration des PCDC

      Développer un mécanisme de sensibilisation régulière des administratifs et des services techniques décentralisés pour l’appropriation et la vulgarisation régulière de l’approche auprès de la population

DSC_0656.JPGDSC_0606.JPGDSC_0608.JPGDSC_0623.JPGDSC_0655.JPGDSC_0605.JPGDSC_0682.JPGDSC_0634.JPG

Informations supplémentaires