Visite de la coordinatrice des programmes au sein de l’OXFAM à l’O.A.P asbl

Du 02 au 03 novembre 2017, l’OAP asbl a accueilli  Madame JANA Schindler, Coordinatrice des programmes au sein d’OXFAM Allemagne en visite pour faire le suivi des activités des projets financés par OXFAM Allemagne et BMZ. D’après le programme qui avait été établi, Madame SCHINDLER devait se rendre sur terrain pour visiter respectivement les réalisations des projets « Réinsertion socioéconomique des Ex-combattants » et 5260 : « La sécurité Alimentaire et l’eau agricole ».

Il était également prévu d’échanger sur la nouvelle phase du projet « Réinsertion socioéconomique des Ex-combattants » afin d’échanger sur le plan de suivi-évaluation et la baseline.

 Le Jeudi 02 novembre 2017, après un briefing avec la Secrétaire Exécutif, des moments d’échange  avec les membres du Comité de Direction et les responsables des projets a été organisé. C’était toujours dans le cadre d’évaluer l’état d’avancement des projets.

Des éclaircissements sur chacun de trois projets à savoir l’intégration de l’agro-écologie et de l’accès à l’eau potable et agricole pour l’amélioration de l’accès durable aux moyens d’existence" et "Réinsertion socio-économique des Ex-combattants" (anciennes et nouvelle phase) ont été donnés et plus spécifiquement sur le démarrage des nouveaux projets et la pérennisation  des acquis des anciens.

Après les échanges au bureau de l’OAP asbl, une visite guidée de terrain a été organisée  en Commune Kanyosha afin  de se rendre compte de l’état des lieux des réalisations et d’appropriation par les bénéficiaires directs et indirects.

Les bénéficiaires rencontrés étaient composés des membres des SILC ainsi que les membres des comités de paix de la zone MUYIRA :

Madame MANIRAKIZA Denise dans la zone MUYIRA, colline Kavumu  qui tient une boutique alimentaire initiée à partir des crédits contractés auprès du SILC "Abagenderabumwe" a eu un entretien avec la coordinatrice des programmes au sein de Oxfam Allemagne. Avec cette boutique, elle ne dépend plus totalement de son mari et contribue activement à la vie de sa famille.

Madame CIZA Evelyne, membre du SILC "Tugiriranire neza" pratiquant le commerce des produits agricoles et faisant la vente de la bouillie ainsi que des crêpes dans un petit restaurant. Celle-ci gagne 70.000 BIF par mois et elle a même engagé une autre personne qui l’aide dans ses activités quotidiennes. Au niveau familial, Evelyne collabore très bien avec son mari qui l’aide beaucoup que ça soit à travers les activités commerciales ou celles du SILC. Elle a affirmé que ce sont les activités du projet qui lui ont ouvert l’esprit entrepreneurial.

Mademoiselle NDAYISHIMIYE Annonciate du SILC "Tugiriranire neza" qui vend des produits alimentaires (haricot, tourteaux palmistes, amarantes, aubergines, aubergines). Celle-ci apprécie que les bénéfices sont rapprochés même si ils ont peu élevés.

Madame BARANDONDERA Victoire du SILC "Twiziganirize" qui est à l’étape de la vente de la viande de vache alors qu’elle avait commencé par la vente de la bière locale. Suite à son travail et aux remboursements réguliers des crédits contractés au sein du SILC, elle a déjà gagné la confiance des autres membres du SILC et de l’entourage à qui elle sert d’exemple car elle achète souvent à elle seule une vache entière à 700.000 BIF qu’elle fait abattre pour vendre de la viande. Victoire est aussi lauréate de l’alphabétisation et elle appartient à deux SILC à la fois car elle est consciente des avantages de l’approche SILC.

Association BIRARONDERWA de la colline KIROMBWE composé par 7 membres lauréats de la formation professionnelle en soudure, couture et savonnerie. Ceux-ci avaient déjà bénéficié d’un kit de démarrage composé du kit complet de soudure, savonnerie ainsi que des machines à coudre. Ils sont optimistes pour un bon avenir et ont promis de dupliquer les connaissances acquises aux autres bénéficiaires du projet et aux autres membres de leur communauté.

Quant aux réalisations des membres des comités de paix, Madame JANA Schindler s’est entretenue avec ce comité de paix de la colline Muyira composé de 8 personnes,  qui lui ont dit qu’ils participent beaucoup et régulièrement aux activités de médiation et de résolution des conflits communautaires, ce qui a été témoigné par les membres qui ont révélé plusieurs  cas typiques résolus (polygamies, conflits familiaux, conflits fonciers, prostitution entre conjoints et entre les jeunes, conflits politiques).

Après ces visites de terrain, Madame JANA SCHINDLER a dit être satisfaite par ce qu’elle avait vu et entendu sur terrain.

Le soir de cette même journée, Madame SCINDLER s’est entretenue avec les Responsables des projets "Réinsertion socio-économique des Ex-combattants" et "Nyubahiriza" au sein de l’OAP asbl et la Responsable du projet "Nyubahiriza" au sein de Oxfam Novib (Chief of Party) pour échanger sur les synergies entre les deux projets mais en évitant des chevauchements.

DSC_0751.JPGDSC_0753.JPGDSC_0743.JPGDSC_0758.JPGDSC_0759.JPGDSC_0770.JPGDSC_0736.JPGDSC_0764.JPGDSC_0729.JPGDSC_0748.JPG

Informations supplémentaires