Atelier de formation sur des Agents Encadreurs des Groupes Solidaires d’Epargne et de Crédit

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités du Projet d’Appui à la Productivité Agricole du Burundi (PAPAB) dans la province de Bujumbura, un atelier de formation a été organisé en dates du 06 au 08 juin 2017 à l’endroit des Agents Encadreurs des Groupes Solidaires d’Epargne et de Créditqui seront appuyés par le projet. Cet atelier a fait suite à une série d’activités qui ont commencé par le mapping des organisations des producteurs et des groupes solidaires d’épargne et de crédit dans les trois communes cibles du projet.

Le mapping a été complété par des sensibilisations de la population en général et des paysans innovants en particulier sur les avantages d’adhérer aux Groupes Solidaires d’Epargne et de Crédit qui sont une source d’accès aux petits crédits qui peut aider le paysan à financer ses activités agricoles.

 

C’est ainsi que des groupes solidaires d’épargne et de crédit préexistants qui renferment en leur sein des paysans innovants et des paysans PIP ont été identifiés auxquels se sont ajoutés d’autres nouvellement formés après les séances de sensibilisation communautaires. Sur les 6 collines de la zone du projet dans la province Bujumbura, 117 groupes solidaires d’épargne et de crédit ont été identifiés qui vont bénéficier de l’appui du projet PAPAB.

 

Comme les groupes solidaires d’épargne et de crédit nécessitent un encadrement pour qu’ils soient autonomes, des agents encadreurs ont été élus par leurs membres. Un agent encadreur est une personne, souvent membre d’un groupe solidaire d’épargne et de crédit, qui reçoit une formation pour la restituer aux groupes qu’il encadre dans le but d’aider les groupes dans la bonne marche de leurs activités d’épargne et de crédit et  les amener à leur autonomie. Il doit encadrer entre trois et cinq groupes solidaires d’épargne et de crédit.

 

Cet atelier de formation a concerné donc 28 agents encadreurs qui vont encadrer les 117 groupes solidaires d’épargne et de crédit auxquels ont été ajoutés les animateurs volontaires de l’OAP qui œuvrent dans les zones administratives où le PAPAB intervient.

 

La formation a porté sur les cinq premiers modules du guide pratique des groupes solidaires d’épargne et de crédit à savoir :

 

1.     Vie associative, groupes, leadership et élections ;

2.     Elaboration de politiques et de règles relatives aux activités de la caisse de solidarité, d’achat de parts/d’épargne et de crédit ;

3.     Elaboration du règlement d’ordre intérieur de l’association ;

4.     Comptabilité par mémorisation et gestion d’une réunion ;

5.     Première réunion sur l’achat de parts/épargne.

Comme les 117 groupes d’épargne et de crédit qui seront appuyés par le projet n’utilisent pas la même approche, il a été jugé bon d’adapter et d’harmoniser les approches afin de ne pas dérouter les membres qui sont habitués au fonctionnement de leur approche. Ainsi, il a été demandé aux groupes qui n’utilisaient pas des carnets de membre ou des registres dent les intégrer dans leurs outils de travail. Un autre élément à intégrer dans le fonctionnement des groupes sera l’épargne par fente afin de donner l’occasion aux membres qui obtiennent de l’argent entre deux réunions d’épargner ; ce qui les évitera de gaspiller leur argent avant que les activités régulières d’épargne et de crédit n’aient lieu.

 

Cette formation sera suivie par celle des comités de gestion des groupes solidaires d’épargne et de crédit qui se tiendra dans les collines où se trouvent les groupes.

 

Les participants à la formation vont alors commencer par la restitution aux groupes qu’ils vont encadrer et ensuite poursuivre par l’encadrement proprement dit des groupes de leur ressort.

DSC_0431.JPGDSC_0438.JPGDSC_0428.JPGDSC_0440.JPGDSC_0437.JPGDSC_0432.JPGDSC_0435.JPG

Informations supplémentaires