Mission d’Entraide et Fraternité au Burundi

Du 15 au 16 Mai 2017, l’OAP asbl a accueilli  une délégation d’Entraide et Fraternité conduite par  son  Secrétaire Générale en compagnie de la chargée de communication et récolte des fonds, un des membres de l’équipe du département de recherche sur les politiques et  plaidoyer ,ainsi que le chargé de mobilisation citoyenne à Liège

La mission qui s’inscrivait dans le cadre de préparation de la campagne de carême 2018, a permis à la délégation d’Entraide et Fraternité de rencontrer différentes personnalités politique et religieuse et de visiter quelques réalisations de l’OAP et de recueillir des témoignages sur l’appréhension et la prise en compte  du genre dans diverses actions de développement au Burundi .

La première journée de visite à l’OAP (Mardi 15 Mai 2017), a été consacrée aux échanges avec les membres du comité de direction et quelques membres de l’Assemble Générale de l’OAP. C’était une occasion de la délégation d’Entraide et Fraternité de découvrir comment l’aspect genre est pris en compte dans chaque axe d’intervention de l’OAP où des actions transversales sont prévues spécifiquement pour  promouvoir l’équité genre. Egalement des défis lies à la culture et aux autres barrières  ont fait l’objet des discussions.

Pou la deuxième journée à l’OAP (mercredi 16 Mai 2017), une visite guidée du terrain a été organisée pour permettre à la délégation de se rendre compte de l’état des lieux des réalisations du programme de promotion de l’agriculture familiale appuyé par Entraide et Fraternité / DGD.

La délégation a d’abord visité un collectif d’Associations produisant spécifiquement  les semences de pomme de terre de la colline Muzi, en commune MUKIKE. Le collectif dénommé TERIMBERE est composé de 8 associations regroupant 193 membres dont 146 femmes et 47 hommes. En plus de la production de pomme de terre, le collectif produit d’autres cultures et pratique  l’élevage des bovins, des caprins et des ovins sur appui du programme. Un hangar de stockage et une boutique d’intrants ont été construits pour servir les membres du collectif et les communautés locales.  

 

En vue de mobiliser des fonds propres à investir dans les activités agro-pastorales, des groupes d’épargne et crédit se sont développé au sein du collectif et ont déjà mobilise des fonds et octroyé pas mal de petits crédits aux membres.

La visite s’est poursuivie au Centre de Transformation des produits Agricole de Nyabiraba. Un centre qui a comme objectifs i) de permettre aux producteurs appuyer par le programme agricole de trouver le marché d’écoulement de leurs productions en céréales (Maïs, Blé, Sorgho) et légumineuses (Soja) et ii) de contribuer à l’amélioration de la nutrition dans sa zone d’action et ailleurs.

La visite de terrain s’est clôturé en zone Maramvya, commune Mutimbuzi où la délégation a fait le tour du hangar de stockage du riz équipé d’une décortiqueuse  de riz et une boutique d’intrants. Au moment de la visite, la délégation a eu l’occasion de s’entretenir avec le collectif des associations des producteurs de riz  qui stockent et gèrent le hangar sur encadrement de l’OAP.

Ce collectif composé de 7 associations et 2 privés dominé surtout par la majorité des femmes  a comme objectif de faciliter l’accès des riziculteurs aux intrants pendant la période de production et permettre à ces derniers de stocker leurs récoltes en vue de les vendre en période de bons prix.

Après ces visites de terrain une certaine satisfaction se lisait sur le visage  de la délégation surtout grâce aux réponses d’éclaircissements qu’ils recevaient  de la part des bénéficiaires des projets

Informations supplémentaires