Lancement officiel du projet « Nyubahiriza »

Sous le haut patronage du Premier vice-président de la République du Burundi, Gaston Sindimwo, les organisations internationales et locales Oxfam, Care international et Impunity watch et O.A.Pasbl  ont procédé, le vendredi 10 février 2017, au lancement officiel du projet « Nyubahiriza » (Respectez-moi). Un projet qui permettra aux femmes, aux hommes et aux jeunes burundais des communautés ciblées de participer au processus de justice transitionnelle

Dans son mot d’accueil, Freddy Mbonimpa, maire de la ville de Bujumbura, a souhaité la bienvenue à tous les invités dans cette cérémonie de lancement officiel du projet. « C’est la preuve de l’importance que vous accordez au rôle de la paix et de la sécurité comme piliers du développement de tous les secteurs de la vie nationale », a affirmé M. Mbonimpa. Ce dernier a remercié toutes les organisations ainsi que les partenaires locaux qui ont mis à disposition les ressources nécessaires pour développer ensemble le projet Nyubahiriza, lequel va contribuer dans la consolidation de la paix et de la sécurité dans le pays en général et dans les zones d’interventions en particulier.

Promouvoir la cohésion sociale entre les citoyens et les autorités burundaises

Quant au représentant de l’Oxfam au Burundi, il a indiqué que le projet vise à contribuer à l’a paix pour les femmes, les hommes et les jeunes de soixante-dix communautés des provinces de Bujumbura, Cibitoke et Muyinga.
Il a ajouté que ledit projet a également un rôle de promouvoir la cohésion sociale et la collaboration entre les citoyens et les autorités pour garantir la paix et la sécurité ; de renforcer les jeunes pour suivre les modèles non-violents et adopter les moyens de subsistance constructifs ; etc. Il a terminé en promettant que le gouvernement néerlandais à travers son ambassade et l’Oxfam, ne ménagera aucun effort pour soutenir le gouvernement du Burundi dans le renforcement de la paix et de la sécurité.
Dans son discours de circonstance, Gaston Sindimwo, Premier vice-président de la République du Burundi, a indiqué que depuis plus d’une décennie, le gouvernement du Burundi s’est engagé dans la voie de la réconciliation et de sortie d’une situation après-conflits dont les conséquences ont mis en marge sa situation socio-économique.
 

Assurer une vie meilleure à la population

Parallèlement, le Burundi s’est également engagé dans le processus de développement durable dans le but d’assurer une vie meilleure à sa population en comptant sur ces propres fonds. Dans cette même optique, M. Sindimwo a précisé que le Burundi aspire qu’en 2025, il sera une nation unie, solidaire, un pays qui sera bâti sur un état de droit avec un patrimoine riche et une économie prospère au service du bien-être de tous. « Et des options stratégiques et susceptibles de mettre le Burundi sur la voie de la croissance et de la lutte contre la pauvreté ont été définies. A cet égard, nous comptons d’abord renforcer la paix, la sécurité et la gestion des contentieux liés au passé ainsi que l’établissement de la cohésion sociale entre tous les Burundais », a précisé M.Sindimwo.
Pour arriver à ses engagements, le gouvernement a mis un accent particulier sur l’accord de partenariat entre les acteurs qui veulent œuvrer sur le territoire burundais. Il a salué les efforts de ces organisations pour le projet Nyubahiriza qu’ils ont monté ensemble avec les partenaires locaux pour répondre aux différents soucis du gouvernement. M. Sindimwo a informé que le gouvernement a compris que les défis en matière de développement ne seront levés qu’au prix d’un engagement des autorités du pays, d’un partenariat public et privé fort et d’une prise de conscience des bénéficiaires et des communautés pour le développement durable du pays. Il a terminé en remerciant tous les partenaires techniques et financiers de ce projet et en demandant au gouvernement du royaume des Pays -Bas de continuer à soutenir le Burundi dans son relèvement socio-économique.

 

DSC_2241.jpgDSC_2362.jpgDSC_2367.jpgDSC_2247.jpg

Informations supplémentaires