Organisation des Journées portes ouvertes sur l’approche PIP

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités du Projet d’Appui à la Productivité Agricole du Burundi (PAPAB) dans la province de Bujumbura, des journées portes ouvertes ont été organisées en dates du 20 et 21 décembre 2016 sur les collines NYAMABOKO et RUVUMU de la commune KANYOSHA et NYABIRABA et MWUMBA de la commune NYABIRABA. Ces journées ont fait suite à la formation des paysans innovants (PI) ou pilotes en tant que paysans formateurs PIP (plan intégré paysan) à l’issue de laquelle leurs capacités dans la transmission du message PIP avaient été renforcées.

 Sur l’ensemble des 4 collines où ces journées portes ouvertes ont eu lieu, la participation de la population était massive (entre 350 et 500) et la plupart des fois, mari, femme et enfants  venaient ensemble.

Rehaussées par la présence des autorités administratives communales et les représentants de l’OAP asbl, ces journées portes ouvertes étaient agrémentées par des danses traditionnelles, des sketchs, des poèmes et du tambour burundais, tous véhiculant des messages sur l’importance de l’approche PIP stimulant et renforçant les capacités des ménages (mari, femme et enfants) à se doter d’une vision du futur et une planification des activités pour faire de cette vision une réalité.

L’objectif de ces journées était de sensibiliser la population sur les principes et les valeurs de  l’approche PIP (MBONIYONJA, en Kirundi), dont la vision de la situation future du ménage est le point de départ dans lequel les forces et les capacités du ménage agricole ont une place centrale pour améliorer significativement la sécurité alimentaire et déclencher le développement rural durable.

L’administration a hautement apprécié les interventions de l’OAP asbl en général et celles du secteur agro-pastoral en particulier, en soulignant le projet PAPAB de par sa façon d’impliquer les conjoints et leurs enfants, ce qui renforce la cohésion au sein du ménage, sans laquelle il ne serait pas possible d’engager des actions de nature à améliorer la production agricole et partant les revenus des ménages ruraux.    

En plus de la sensibilisation de la population de la colline sur l’approche PIP du projet (incluant les bonnes pratiques agricoles) et de l’annonce du début des formations paysans-à-paysans qui vont suivre, les journées portes ouvertes ont offert une opportunité aux autres agri-éleveurs de connaître l’approche PIP afin de l’adopter dans leur famille. En effet, les cérémonies d’ouverture étaient suivies par des visites de la population au niveau de chacun des ménages PIs pour plus de détails sur le PIP et ses effets au niveau du ménage et de l’exploitation agricole. Ces jours-là, chaque PI avait invité les voisins qu’il avait préalablement identifiés pour faire partie de la deuxième génération des paysans PIP. Ces derniers étaient incités à participer dans la formation complète sur l’élaboration du PIP au niveau de chaque ménage.

Lesdites journées portes ouvertes, de par la présentation des réalisations des paysans pilotes, ont servi de transition dans le ralliement des autres agri-éleveurs des collines cibles

 

Informations supplémentaires